Boulot-métro-dodo, aujourd’hui nos journées se résument à être assis devant un ordinateur. Cette sédentarisation de notre quotidien laisse entrevoir un problème émergent : les troubles musculo-squelettiques (TMS). Une question vient alors se poser, comment convaincre son entreprise d’y intégrer du sport ?

Sédentarisation, kézako ?

Le sport fait partie intégrante de nos vies depuis plusieurs années. Chaque semaine, nous sommes plus d’un français sur deux à aller au moins à une séance de sport.

En étant attachée à cette image d’individu sportif, on perçoit que l’intérêt va au delà d’une dépense physique et énergétique. Le sport détient également un intérêt psychologique qui nous fait nous sentir bien dans nos baskets. Le sport nous fait relâcher les pressions professionnelles et personnelles.

Mais, selon plusieurs facteurs logiques qui vont de paires avec l’âge, nous diminuons largement, notre temps moyen consacré au sport, au fil des années. Pourtant, les entreprises ont un intérêt croissant pour leur productivité et leur budget annuel consacré à la santé, de nous pousser à pratiquer une activité physique régulière !

Quels sont les risques pour ma santé ?

On passe de plus en plus de temps dans l’entreprise, assis. Ces conditions qui laissent sur le bas côté le sport, ont un point noir : les troubles musculo-squelettiques. Ces douleurs peu agréables que tu ressens dans le cou et dans le dos.

Les TMS sont aujourd’hui reconnus comme la première maladie professionnelle en France (selon l’INRS) et représentent à eux-seuls 87% des maladies pros recensées en 2014. Ces dernières recouvrent un large éventail de pathologies touchant les muscles, les tendons ou les nerfs. Les douleurs au dos arrivent en tête devant les membres supérieurs et les genoux.

Ces troubles engendrés par la sédentarisation de nos modes de vie, de la pénibilité du travail, du port de charges lourdes et autres facteurs d’épuisement physique, ont un impact économique fort sur l’entreprise. Pourtant, le réponse à ces maux est simple : le sport !

Pourquoi inciter ton boss à promouvoir le sport dans l’entreprise ?

Loin des enjeux socio-économiques et sanitaires d’un dirigeant d’entreprise, le sport est d’abord un enjeu pour toi et seulement toi !

En faite, les 2 principales raisons à faire du sport, que ce soit au boulot ou non, sont simples : tu vas augmenter ton espérance de vie de 3 ans environ et retarder de 6 années ton âge de dépendance.

Tout ceci est sur du long terme mais sur du court terme, tu vas pouvoir te défouler, éliminer la pression, et avec tes collègues vous aurez un nouveau sujet de conversation : tes performances !

Une activité physique régulière va améliorer ta sérénité et ta confiance  personnelle tout en réduisant ton stress ! Du coup, tu seras plus performant et donc plus productif.

Le sport au boulot va te permettre de t’épanouir, de te sentir bien dans l’entreprise. Les avantages sont autant professionnels que personnels, donc n’hésite pas et fais passer le message à ton dirigeant ! Sinon, tu peux toujours faire du coaching avec nous et on te fera une jolie facture pour passer à ton comité d’entreprise ! 😂