Un aliment coupe-faim : le Konjac

Dérivé de la racine de Konjac, ou "glucomannane" (nom scientifique), possède une capacité extraordinaire de rétention d'eau et est le plus visqueux de toutes les fibres alimentaires connues.

Le Konjac offre des avantages pour ceux qui cherchent à perdre du poids en améliorant les effets de perte de poids d'un régime limité en calories.

Il est également un atout pour mieux gérer son cholestérol ou son diabète.

Chlorella un détoxifiant naturel

Ses principaux avantages

Le Konjac permet la régulation du métabolisme lipidique et une nette amélioration de l'alimentation des diabétiques en ralentissant l'absorption du sucre et du cholestérol de l'appareil digestif.

 

Comme d'autres fibres solubles dans l'eau, le Konjac est capable de s'attacher aux acides biliaires dans le système gastro-intestinal et les déplacer hors du corps sous forme d'excréments.

 

Cela explique pourquoi Il permet une réduction :

  • du cholestérol et des lipides sanguins,
  • de la glycémie,
  • du risque de constipation,
  • du cancer du tube digestif inférieur,
  • de la tension artérielle systolique,
  • de l'indice glycémique des autres aliments ingérés durant le repas.

Il se cuisine facilement comme des pâtes ou du vermicelles. Quelques recettes au Konjac pourront vous donner des idées de préparation.

 


Ses apports

Valeurs nutritionnelles pour 100 g de vermicelles de Konjac

  • Calories : 10 kcal
  • Glucides : 2.3 g
  • Proteines : 0.1 g
  • Lipides : 0 g

Ses actions

Le Konjac favorise la perte de poids chez les adultes obèses, même en l'absence d'un régime limité en calories, du fait du sentiment de satiété de l'espace qu'il occupe dans l'estomac.

 

En créant un gel épais durant la digestion, le Konjac retarde la vidange gastrique, ralentissant la libération de sucre dans la circulation sanguine, ce qui contribue à réduire les niveaux d'insuline et de glucose sanguin.

 



Écrire commentaire

Commentaires : 0